Mâlain et la vallée de l’Ouche

Le village de Mâlain se situe dans la vallée de l’Ouche, une étendue boisée et, comme son nom l’indique, vallonnée à l’ouest de Dijon. La nature s’y épanouit pleinement : il n’est pas rare de croiser le soir, en sillonnant de petites routes, des biches s’égailler sur le chemin ou dans les champs, ou parfois un renard s’éclipser discrètement dans un bosquet enténébré… Les oiseaux s’en donnent à coeur joie, et d’innombrables papillons butinent, la saison venue, les fleurs de prairie qui ponctuent les champs de leurs éclats de couleur. L’association Bourgogne Franche-Comté Nature publie ainsi régulièrement des atlas – vous pourrez en consulter certains dans la maison.

Dans cette vallée, nombreux sont les villages à s’adosser aux collines boisées pour s’abriter du vent et s’y réchauffer quand vient l’hiver, avec son manteau neigeux qui enveloppe les lieux d’une ouate blanche. Tel est le cas de Mâlain.

Situé à une trentaine de kilomètres de Dijon et desservi par une gare TER, Mâlain est un village à l’histoire riche. Une histoire ancienne, d’abord : c’est ainsi qu’ont été découverts à proximité des vestiges gallo-romains, sur le site dit de Mediolanum.

Ces vestiges ne sont que la partie émergée d’un iceberg : il semble en effet que ce site se soit étendu, pendant la période gallo-romaine, sur plusieurs kilomètres, dépassant de très loin par son ampleur ce qui allait devenir, bien plus tard, la ville de Dijon.

D’autres ruines témoignent de l’évolution du village. Ainsi, le visiteur ne pourra manquer de repérer, dès son arrivée, le château fort qui surplombe le village. Rénové par des bénévoles annuellement, pièce par pièce, il semble avoir été bâti au XIe siècle, et n’a eu de cesse ensuite d’être conforté, agrandi et de passer de main en main.

Au-delà de cette brève introduction, vous en apprendrez bien davantage sur le château ainsi que sur le site de Mediolanum en vous rendant ici. Et, cela va de soi, en vous y déplaçant vous-mêmes !

Ce n’est pas tout, loin s’en faut ! Car Mâlain a également connu sa chasse aux sorcières… Au XVIIe siècle, ce ne sont pas moins de trois procès qui se tiennent dans le village. Les mauvaises récoltes devaient bien avoir une origine surnaturelle, n’est-ce pas ? C’est ainsi que condamnations et bannissements se multiplient jusqu’à ce qu’enfin se close cette persécution, par le châtiment non des supposés sorciers et sorcières, mais bien de leurs délateurs…

C’est de façon plus festive que Mâlain prolonge aujourd’hui cette réputation de village sulfureux, aux prises avec les maléfices. Une simple promenade dans les rues du village suffit à s’en convaincre : des motifs de sorcières se dissimulent ça et là, et pour peu qu’un événement ait lieu dans le village, soyez certains que des sorcières (et des sorciers), en chair et en os, seront de la partie ! Les Sorcières de Mâlain sont en effet une association qui, outre l’animation de diverses manifestations, organise tous les deux ans une grande « foire des sorcières », qui draine des curieux de Bourgogne et d’ailleurs – peut-être d’ailleurs en êtes-vous… Si cela vous intrigue, je vous invite à vous rendre sur le site de leur association.

De manière générale, vous en apprendrez davantage sur le passé de Mâlain en allant visiter la page consacrée sur le site de la mairie du village.

Au-delà de ce patrimoine, l’histoire de Mâlain s’écrit au quotidien. C’est ainsi que se sont multipliés les projets dits d’ « alternatives-agriculturelles ». Dans la mouvance actuelle de prise de conscience de nos actions sur l’environnement, la santé, mais aussi le lien social, ces projets – qu’il s’agisse de produire du pain (dont vous pourrez profiter aux Coquelicots), d’ouvrir une microbrasserie ou encore une épicerie – font appel à la bonne volonté de tout un chacun et ouvrent de belles perspectives pour le village… et ceux des alentours ! Des journées portes ouvertes des différentes entreprises menées sont régulièrement organisées – cette page saura vous renseigner davantage.

Voici donc quelques bonnes raisons de porter vos pas vers Mâlain, parmi d’autres…